Une première : « Kaizen payant » chez Toyota

Publié le par Bernard Sady

"L'Usine Nouvelle" du 29 mai 2008 nous informe dans sa rubrique "Planète Express" (page 12) que « les Japonais refusent désormais de participer gratuitement aux "groupes de contrôles qualité" de leur entreprise. [...] Ces réunions sont les piliers du système Kaizen, qui fait la force de l'industrie japonaise ».

C'était effectivement une des caractéristiques de l'industrie japonaise de ne pas compter comme temps de travail, ni de rémunérer le temps passé dans ces réunions. Et tous les occidentaux de s'exclamer de la motivation et de l'implication des ouvriers japonais... Kamata, dans son livre « Toyota, l'usine du désespoir », l'a suffisamment dénoncé.

Même après avoir remis en cause certains pans du "système Ohno" après la crise de recrutement du début des années 1990, Toyota a continué à ne pas rémunérer ce temps de réunion, du moins au Japon. Mais c'est maintenant terminé : « Toyota va être le premier à payer pour continuer à entendre les bonnes idées de ses employés »...

Publié dans Toyota

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

piotr 05/06/2008 17:28

Igor,

Pokud si myslíte, že jste se musí stát to, co si myslíte, že bude-li vám stane to, co si myslíte, že se stane.

Anieska, Prosím nikdy zapomenout na tyto prvky zakladatelů moderního myšlení

Piotr

Bernard Sady 05/06/2008 22:55


Cela dépasse mes compétences en polonais...


Igor 05/06/2008 17:21

Nie rozumien.

Bernard Sady 05/06/2008 22:54


Moi non plus... Nie rozumie po polsku...