Un truc pour vaincre le trac...

Publié le par Bernard Sady

Après avoir publié il y a quelques jours un billet sur le trac et le stress, j'ai retrouvé un dossier assez bien fait paru dans le Journal du Net sur le sujet il y a quelques mois.

 

En dehors des recettes habituelles, l'auteur Flore Fauconnier, présente une solution issue de la PNL (Programmation Neuro Linguistique), qui me semble très intéressante : l'ancrage positif.

 

Mais d'abord, voici la structure de son dossier et les différentes parties abordées :

  • - se préparer mentalement: savoir de quoi on a peur, adopter la psychologie du grand sportif
  • - travailler son discours: préparer les messages, s'adapter au public, s'entraîner
  • - se programmer pour le succès: repérer le terrain, procéder à un ancrage positif, traiter les symptômes.

 

Venons-en plus précisément à l'ancrage : « Pour se placer dans le bon état d'esprit juste avant son intervention, la PNL (programmation neurolinguistique) offre un outil fort utile : celui de l'ancrage positif. "On retrouve une situation vécue où on se sentait physiquement bien, détendu, et mentalement fort et serein, explique Jean-François Moine. Cela peut être ce qu'on a ressenti devant un œuvre d'art, un paysage... Et on associe ce souvenir à un geste, comme appuyer son pouce contre sa paume." »

« Il suffit de pratiquer souvent cette association pour se conditionner. Il n'y a plus alors, lorsqu'on en a besoin, qu'à reproduire ce geste pour invoquer cet état mental. Pour le spécialiste, "cela peut devenir aussi simple que d'appuyer sur un bouton. Cela peut sembler relever du gri-gri, mais cela marche bien. D'ailleurs, nous sommes bien obligés de contrecarrer notre défaitisme disproportionné par des mécanismes peu rationnels..." »

 

Je n'ai pas (encore) essayé, mais cela me semble a priori une bonne solution et qui demande au moins à être tentée.


N'hésitez pas à partager votre expérience positive ou négative dans les commentaires de ce billet.

Publié dans Stress au travail

Commenter cet article