Ne viens pas bosser chez nous !

Publié le par Bernard Sady

Dans LEntreprise.com, Anne-Hélène Pommier fait un bref résumé d'une étude menée par "Stepstone", "spécialiste européen en gestion des ressources humaines". Le titre interpelle : « 70% des salariés français déconseillent leur boite à leurs amis »...

« Si 29 % des 12 711 salariés interrogés dans 8 pays (France, Allemagne, Norvège, Suède, Italie, Belgique, Danemark et Pays-Bas), invoquent le besoin de bien séparer l'univers du travail de la vie privée pour ne pas recommander leur entreprise à leurs amis, ils sont plus nombreux à justifier cette décision par le fait qu'ils sont en désaccord avec les décisions prises par leur direction. » explique notre auteur. Ils sont 43 % à tenir cette position en France...

De quoi inquiéter les entreprises, car « le bouche à oreille et les recommandations d'employés représentent une ressource importante pour trouver de nouveaux talents ».

Anne-Hélène Pommier précise également qu' « en France les salariés ne sont que 29 % à déclarer aimer travailler dans leur entreprise... contre 50 % des Suédois et même 57 % des Norvégiens. »

Nous avons, nous tous, managers, une responsabilité dans cette désaffection... A nous de nous montrer plus respectueux des hommes et des femmes qui nous entourent et de mieux leur expliquer les orientations de l'entreprise. Même si ce n'est pas suffisant pour regagner la confiance des salariés, c'est au moins une condition nécessaire.

Publié dans Relations humaines

Commenter cet article

alithia 16/10/2008 17:57

Intéressante cette étude.
Vous savez sans doute que la France bat aussi des records pour la consommation de sédatifs, psychotropes divers et anti-dépresseurs.

Connaissez-vous des études qui mettraient éventuellement en rapport cette particularité avec le stress au travail ou les désaccords à l'égard de la politique de l'entreprise ?
(je sais c'est une question un peu différente, mais peut-être pas tout à fait sans rapport ?)

Bernard Sady 18/10/2008 18:17


Alithia,
C'est vrai que ça nous sort de wp et du Mufti...
Il y a depuis plusieurs années une coupure entre les salariés et les entreprises. Je dirais qu'entre les ouvriers et les entreprises, cela date du 19ème siècle, mais entre les cadres et les
entreprises, le phénomène est beaucoup plus récent. Il date des années 90, période pendant laquelle de nombreux cadres se sont faits "remerciés" comme des malpropres alors qu'ils s'étaient investis
plus que de raison dans leur entreprise. Depuis, il y a une crise de confiance qui ne s'est toujours pas résorbée.
Mais venons-en à votre question. Je n'ai vu une étude de ce type que pour le Québec... En France, le stress au travail commence tout juste à être pris en compte sérieusement. Je vais continuer à
chercher. L'INRS a fait des études intéressantes mais je ne sais pas si ils ont fait des stats.
Il est vrai que les français sont de gros consommateurs de "sédatifs, psychotropes et anti-dépresseurs", mais je ne connais pas la proportion due au stress lié au travail.
Le stress au travail est un des thèmes que je développe sur ce blog. Si je trouve des choses intéressantes sur la question que vous posez, j'en ferai un billet.