Crise : même Toyota trébuche...

Publié le par Bernard Sady

Dans les "Echos" de ce jour, Michel de Grandi annonce que « Toyota va tomber dans le rouge pour la première fois de son histoire ».

 

Le "chapô" de l'article explique la situation : « Le premier constructeur mondial prévoit désormais une perte d'exploitation de 1,2 milliard d'euros pour 2008-2009 et réduit de plus de 90 % sa prévision de bénéfice net. La chute du marché américain et la parité yen-dollar ont pesé lourd. »

 


Un deuxième article toujours dans "Les Echos" du 23 décembre 2008, de Philippe Escande a pour titre : « Toyota, une icône à terre ».

 

En effet, « Toyota, le modèle, l'icône de toute l'industrie, bien au-delà de l'automobile, le tombeur de General Motors, tombe à son tour. »

Il explique : « Premier constructeur automobile de la planète, Toyota est aussi le numéro deux américain, devant Ford. Ce marché est de loin son premier débouché, devant le Japon. Il y vend presque deux fois plus de voitures qu'en Europe et y gagne trois fois plus d'argent. Une fortune bâtie durant les années 2000, comme ses concurrents, largement sur l'engouement des automobilistes d'outre-Atlantique pour les gros véhicules tout-terrain et les berlines de luxe. Ses petites voitures plus économes, elles aussi produites dans ses usines du Texas ou du Mississippi, l'ont un temps sauvé de la dépression dans laquelle ont chuté les « big three » de Detroit. Mais la loi de la gravitation est universelle. Ce qui fait plonger GM fait plonger Toyota : les gens n'achètent plus de voitures, qu'elles soient grosses ou petites, écologiques ou polluantes. »

Et les autres marchés ne compensent pas la très forte baisse du marché américain : « Quand les ventes plongent à Chicago, elles dégringolent aussi à Bombay ou à Shanghai. Les constructeurs s'en sortiront peut-être avec des voitures plus propres, mais le sujet n'est pour l'instant pas là. Il n'y a pas de recette. Même le miracle Toyota n'est pas opérant par les temps qui courent. »

Toyota refuse même de faire des prévisions. Katsuaki Watanabe, son président a expliqué : « L'environnement qui nous entoure est de plus en plus rude et difficile. C'est une situation d'urgence sans précédent. Les marchés changent chaque semaine, voire chaque jour. Malheureusement, nous ne pouvons faire aucune prévision à ce stade ».

 

La conclusion de Michel de Grandi : « C'est dire si cette première perte programmée fait prendre conscience de l'ampleur de la crise. »

 

Il est certain que la crise de l'automobile mondiale est très sévère et en tout premier lieu au USA. Mais même si Toyota, qui ne risque pas de faire faillite comme GM ou Chrysler, trébuche, cela veut dire que beaucoup d'autres n'y résisteront pas. Toyota a des arguments pour se sortir de ce mauvais pas. Il va être très intéressant d'observer la manière dont le premier constructeur automobile va agir. Pour l'instant, Toyota a appliqué des mesures classiques de préservation : baisse des effectifs, annulation des contrats d'intérimaires, diminution des bonus de fin d'année, ajustement de la production.

Publié dans Toyota

Commenter cet article

Maguy Inter Lignes Crest 25/12/2008 08:57

Bonjour
Motif de ce message : interview
Blogueuse et Chef d’entreprise comme vous-même, votre opinion de blogueur over-blog compte. Le blog d’entreprise est un lien essentiel pour fidéliser et se faire connaître.

Voici quelques questions enfin de mieux vous connaître et prouver l’utilité de ce média.

1. Quel est votre parcours ?
2. Comment vous est venue l'envie d'entreprendre ?
3. Présentez-nous votre entreprise !
4. Quelles sont vos problématiques ?
5. Pourquoi ce blog ?
6. Comment s'organise l'emploi du temps d'une journée type d'un Chef d'entreprise et d’un blogueur ?
7. Quel est votre principal trait de caractère ?
8. Quelle est l'adresse de votre blog ? Votre email (si vous souhaitez être contacté par email bien évidemment)
9. Et pour finir, quels sont vos projets ?

Merci de vos réponses sur mon email interlignes.crest@yahoo.fr

Cordialement Maguy