Quelques techniques pour trouver un emploi

Publié le par Bernard Sady

En ces temps d'explosion du chômage, il n'est pas inutile d'avoir de nouvelles pistes de recherche d'emploi.

Le Journal du Net vient à point proposer « 8 techniques auxquelles on ne pense pas toujours pour trouver un emploi ».


Tout le monde connaît les techniques classiques des annonces dans les journaux spécialisés ou sur Internet. Il y a aussi les candidatures spontanées ou le dépôt d'un CV sur les sites de recherche d'emploi. Mais le plus efficace se révèle l'activation de son réseau.



C'est cette piste que le Journal du Net nous propose d'explorer.

 

1. Profitez des voyages en train, en avion... ou en bus

N'hésitez pas à entrer en contact avec les personnes avec qui vous voyagez. Mais « sachez repérer la personne qui pourrait vous être utile, via une conversation, un logo... et établissez le contact avec le plus de naturel possible. » Sans oublier de « ne jamais laisser une rencontre lettre morte ».

 

2. Participez aux salons et conférences de votre profession

Les salons et conférences de votre profession sont un bon moyen de renouveler ou créer votre réseau. « Dans tous les cas, ce qui compte est de savoir prendre congé en convenant du prochain contact entre vous, qu'il soit physique, par téléphone ou par email. »

 

3. Rendez-vous visible sur le Net avec discernement

Tout d'abord, soyez vigilant concernant ce que les moteurs de recherche restituent sur votre nom... Essayez de corriger ou faire corriger les informations qui pourraient ternir votre image.

Une bonne solution pour être visible sur le net est de tenir un blog dans lequel vous pourrez « exposer votre expertise ou mettre à disposition de tous la veille que vous réalisez dans votre domaine. » L'expérience montre que ça marche. Vous pouvez aussi intervenir avec votre nom en clair sur les forums professionnels.

 

4. N'omettez personne dans votre entourage

Pourquoi pas « votre boulanger, votre coiffeur, votre dentiste ou votre agent immobilier » ?

 

5. Retournez les réponses négatives des recruteurs

Même si vous avez une réponse négative, gardez le contact avec votre ex-recruteur. Il « pourra penser à vous s'il entend parler d'un poste à pourvoir dans quelques mois ».

 

6. Soyez très actif pendant les périodes de congés

Profitez des périodes de vacances pour « approfondir vos contacts », car « la concurrence est moindre sur ces périodes » et « les gens sont plus disponibles, plus à l'écoute car moins sous pression ».

 

7. Pratiquez le "job dating"

« Le "job dating" ou "speed-networking" est un exercice qui consiste à rencontrer un maximum de recruteurs en un minimum de temps. »

Pour cela, il vous faudra « préparer un mini CV que le chasseur de têtes pourra lire en quelques secondes ». C'est un exercice difficile, car vous devez convaincre votre interlocuteur en moins de 10 minutes... ce qui pourra vous permettre d'obtenir un second entretien.

 

8. Si rien ne fonctionne, reste le "guerilla marketing"

Vous avez échoué, alors essayez « des techniques plus offensives inspirées du "guerilla marketing". Le principe: une campagne de promotion (de vous-même), avec de petits budgets, une forte dose d'inventivité et ce qu'il faut de culot ! De l'autre côté de l'Atlantique, les conseils fusent : imprimez votre CV sur un T-shirt et faites votre footing avec, distribuez des mini CV comme des flyers à la sortie des bureaux, louer des panneaux d'affichage... »

Un exemple récent est celui donné par  Yannick Miel, cet étudiant qui s'est "soldé" sur ebay et qui a tenu sur l'esplanade de la Défense le 25 février dernier un stand "Jeune diplômé en solde". Devant toutes les télévisions, Martin Hirsch, Haut commissaire à la jeunesse, lui a proposé une mission auprès de lui pendant 3 mois...


 

Les mois qui viennent vont être de plus en plus difficiles sur le marché de l'emploi.
Si vous êtes en poste, ce n'est peut être pas le meilleur moment pour changer d'entreprise...
Si vous êtes jeune diplômé à la recherche de votre premier emploi, vous pouvez suivre la plupart des conseils ci-dessus. De même si vous êtes au chômage après un licenciement.


Une autre solution consiste à créer son entreprise. Le statut d'auto-entrepreneur est une bonne opportunité, mais attention car il va y avoir beaucoup de désillusions...

Publié dans Nouveau job

Commenter cet article

Missile 08/03/2009 19:11

Bonjour, je trouve ce site très intéressant...De nombreuses ressources sont mises à notre disposition et par les temps qui courent un conseil n'est jamais de trop!

Merci beaucoup

j'ai commencé un blog que vous pouvez consulter à l'adresse suivante:
http://recrutezmoi-vite.over-blog.com/

Bernard Sady 08/03/2009 22:28


Merci de ces compliments. Votre blog est bien fait. Je n'hésiterai pas à en faire de la pub. Bon courage pour la suite.