General Motors se porterait mieux : réalité ou intox ?

Publié le par Bernard Sady

Un article du site des Echos annonce ce soir que GM devrait « boucler le mois de mars sans aide publique supplémentaire ».

 

Voici les explications : « Alors que jeudi dernier General Motors se demandait encore comment boucler la fin de mois et commençait à évoquer l'éventualité de se placer sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites, ce jeudi le constructeur a soudain indiqué qu'il avait informé l'équipe présidentielle chargée de l'automobile qu'en l'état actuel des choses il ne devrait pas avoir besoin des 2 milliards de dollars d'aides d'urgence demandés à l'Administration américaine pour boucler le mois de mars. 

« Explication à ce revirement : les économies annoncées par le groupe porteraient leurs fruits plus tôt que prévu. Afin de ne pas assécher complètement la trésorerie, des dépenses prévues pour les deux premiers mois de l'année ont aussi été reportées, a indiqué le constructeur sans plus de précision. »



Après l'annonce des résultats de Citigroup avant-hier, les USA semblent le pays des miracles... C'est pour le moins étonnant... Je n'ai pas d'indices plus précis, mais tout cela ne me semble pas d'une clarté lumineuse...



Tout irait donc mieux aux USA ? Ce n'est pas sûr, car au même moment, c'était aussi l'annonce que « General Electric, fleuron de l'industrie américaine, tombe de son piédestal ».

 

En effet GE vient de perdre « la note maximale "AAA" que lui attribuait depuis plus d'un demi-siècle l'agence Standard and Poor's et qu'il avait tout fait pour conserver. »

Publié dans Economie

Commenter cet article