Sécurité informatique : attention aux faux anti-virus...

Publié le par Bernard Sady

Microsoft, dans son rapport biannuel sur la sécurité informatique, pointe un risque qui, selon George Stathakopoulos, responsable de la sécurité informatique chez Microsoft, est « la menace numéro un à l'échelle mondiale » : les « logiciels de sécurité corrompus ».

Les principaux médias du web ont répercuté cet avertissement (par exemple linternaute ou Les Echos).

 


Les pirates profitent de la peur des vers ou virus chez les internautes pour gagner sur deux tableaux : « "les logiciels corrompus incitent les gens à payer pour une protection qui, sans qu'ils s'en rendent compte, est en réalité malveillante, offre peu ou pas de protection, et est souvent destinée à voler des données personnelles", a averti Microsoft. »


« "Cela veut dire que lorsque les utilisateurs ont téléchargé ces logiciels, ils ont probablement donné leurs numéros de carte de crédit et été infectés", a relevé M. Stathakopoulos. Les pirates informatiques "ont fait d'une pierre deux coups !" » précise Les Echos.


Il est vrai qu'actuellement, le "ver" Confiker fait l'objet d'un battage médiatique. « Microsoft s'attend à une forte hausse des infections par des logiciels de sécurité corrompus au cours du premier semestre 2009, en raison du battage médiatique autour de Conficker. » complète linternaute.


« Ce virus, également connu sous le nom de DownAdUp, a muté le 1er avril, renforçant ses résistances et rendant ses initiateurs plus difficiles à localiser.


« Le ver, un programme malveillant capable de se reproduire, profite des réseaux ou des ordinateurs dont les systèmes de défense antivirus n'ont pas été récemment mis à jour. Les pirates qui sont à l'origine de Conficker ne lui ont pas encore donné d'ordres spécifiques, ce qui en fait une véritable bombe à retardement, selon Microsoft.


« Il pourrait voler des données ou prendre le contrôle des ordinateurs infectés, les transformant en machines "zombies" membres d'un "botnet", un réseau d'ordinateurs malveillants au service de pirates informatiques.


« Microsoft a déjà promis une récompense de 250.000 dollars à qui permettrait d'identifier les responsables de ce virus.

La solution ?


« Pour éviter les logiciels malveillants, M. Stathakopoulos, fait appel au "bon sens".

« "Si vous surfez sur Internet et que quelqu'un vous propose beaucoup d'argent, ce n'est probablement pas une bonne chose... Vous n'achèteriez pas de médicaments auprès de quelqu'un que vous ne connaissez pas", dit-il. »



Et n'oubliez pas que rien ne vaut un bon anti-virus à jour (il en existe des performants gratuits) et si vous avez Windows, faites bien les mises à jour.

A bon entendeur, salut...



Pour en savoir un peu plus sur le ver Confiker, voir l'article sur le site lepoint.fr.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Portails des développeurs développement 11/05/2009 18:42

Informatique !

Portail Développeurs 10/05/2009 23:02

génial ! :D