Avis de quelques managers IT sur les navigateurs Internet

Publié le par Bernard Sady

Dominique Philippone vient de publier sur le Journal du net un dossier "Chrome, Firefox, IE et Safari : ce qu'en pensent les managers IT".


Ce dossier est intéressant, car il donne l'avis de professionnels du web sur les avantages et inconvénients des navigateurs les plus en vue actuellement : Safari, Chrome, Internet Explorer et Firefox.


Voici ce qui m'a semblé digne d'intérêt dans ce dossier.



Je passe sur Safari utilisé sur Mac.



François Bourdoncle (P-DG d'Exalead), « apprécie tout particulièrement la vitesse d'exécution, la stabilité, la légèreté et l'ergonomie de Safari, surtout dans la dernière version 4.0. » Pour lui, « c'est le navigateur idéal : toujours là, efficace, mais qui sait se faire oublier. La recherche visuelle de l'historique est extrêmement utile. De même, la capacité d'agrandir simultanément, et ce d'un simple geste sur le trackpad, la taille des polices de caractères et les images de la page tout en respectant la mise en page, est d'une importance capitale pour les personnes devant porter des lunettes. J'utilise cette fonctionnalité sur de très nombreux sites dont les polices sont bien souvent trop petites.


Sa fonctionnalité préférée est « Inquisitor, la boite de recherche intelligente. »


Il apprécie surtout « l'ergonomie, la vitesse et la stabilité. »


Par contre, il regrette « la compatibilité, l'extensibilité et la gestion des favoris (Top Sites). »



Marc Beyer (Directeur de projets de Troll d'idées - Kiubi), lui est fan de Firefox : « Firefox a fortement contribué à démocratiser les applications en ligne en simplifiant les processus de développement grâce notamment à certaines de ses extensions comme Firebug. Mais surtout, en offrant aux développeurs Web un environnement de travail sur lequel ils peuvent enfin se libérer des contraintes techniques et du manque de conformité aux standards d'Internet Explorer. Aujourd'hui, Firefox est devenu un outil indispensable et indissociable du métier de développeur et de designer Web. Firefox a aussi eu un impact majeur sur la sûreté du Web. Ce fut le premier navigateur à intégrer un bloqueur de fenêtres intempestives performant. Aujourd'hui il continue à développer sa politique de sécurité avec les filtres anti-phishing, par exemple. De plus, bien moins de bugs sont exploitables pour véroler un poste de travail équipé de Firefox qu'avec Internet Explorer. »


Ce qu'il apprécie : « La polyvalence et la qualité des extensions disponibles font de Firefox un outil indispensable pour surfer et travailler sur Internet. Son ergonomie et la recherche constante du respect des standards et des recommandations du W3C. Son modèle Open Source et la qualité de son moteur Javascript. »


Ce qu'il regrette : « Les dernières versions manquent d'innovations ergonomiques majeures par rapport à Safari, Opera et Chrome. Firefox souffre d'un design plutôt moyen. »


La nouvelle version qui va sortir dans quelques jours résoudra peut-être ces quelques inconvénients.



Jean-Claude Morand (Consultant - CyberStrat), utilise Chrome et Internet Explorer.

« Les navigateurs sont devenus un prolongement de ma mémoire, tant pour les recherches que pour l'indexation des favoris ou des flux RSS mais aussi une forme d'accès à l'intelligence collective. Cela me permet d'avoir accès aux connaissances implicites de par les suggestions que peuvent me fournir les résultats des recherches. Le navigateur est l'outil principal de ma veille technologique et marketing. J'utilise toujours IE 8 pour le suivi des flux mais après un temps d'adaptation, je me suis rendu compte que Chrome était moins gourmand en mémoire. C'est donc l'outil que je privilégie pour les nombreuses recherches que j'effectue dans le cadre de mon activité d'enseignant. Étant aussi membre de Savoie-Angels, chaque business plan qui arrive sur mon bureau est une opportunité de me renseigner sur le secteur industriel, la concurrence et les hommes qui animent le projet. Là encore, les navigateurs sont mes portes d'entrées sur ces mondes que je découvre ou redécouvre à chaque fois.

« La recherche de concepts, de définitions, de vérifications orthographiques, de biographies doivent représenter 90% des fonctions que j'utilise. J'ai aussi une liste d'une trentaine de flux RSS que je consulte 2 à 3 fois par semaine pour certains et d'autres quand j'ai le temps. Ces flux concernent toutes les disciplines qui me préoccupent actuellement, aussi bien des opportunités de jobs ou des blogs des technologies auxquelles je m'intéresse. »


Il apprécie « la fonction de recherche directement dans la barre de navigation [qui lui] est très utile car [il] y recourt plusieurs fois par jour. » Ainsi que « les flux RSS sous IE »


Par contre, il regrette « les plantages d'IE après une utilisation intensive et l'absence de suivi des flux RSS sous Chrome. »



Patrick Barrabé (Chef de projet DSI - Jardiland) « utilise une version Firefox PortableApps sur clé USB ».

« J'utilise Chrome, Safari et Firefox . A titre professionnel, IE est utilisé pour certaines applications métier non encore totalement compatibles avec Firefox. J'utilise Firefox pour les applications Web dont la compatibilité à été validée, ou qui ont été développées en mode Firefox friendly, et annoncées comme telles. Chrome pour toutes les applications de la "Google-axie" : Gmail, Calendar, Docs, Reader et autres, que j'utilise au quotidien. Je suis en train de valider la possibilité de basculer entièrement sous Firefox, Chrome étant encore trop inhabituel pour les utilisateurs, dont beaucoup ne sont même pas habitués à la notion d'onglets.

« A titre personnel, toute ma navigation passe par une version Firefox PortableApps sur clé USB, sauf les accès à mes comptes bancaires, qui malheureusement ne passent correctement que sous IE. L'avantage de Firefox PortableApps est que je garde un bureau virtuel permanent, disponible, et avec la fonctionnalité MasterPassword crypté, je n'ai pas à gérer l'accès des multiples applications sociales que j'utilise, ainsi que les accès à mes outils de publication en ligne. Soit plus d'une vingtaine d'onglets lancés au démarrage. J'ai aussi une version portable de Chrome que j'utilise dans les rares cas ou j'ai besoin d'une réelle rapidité sur des applications Google et de la certitude que le navigateur de va pas s'arrêter à cause d'une application Web mal acceptée. »


Il apprécie « sur Chrome, la vitesse d'exécution, le multi-threading et l'ergonomie épurée. Sur Firefox, les extensions permettant une customisation poussée des usages, voir la création de nouveaux usages, la gestion des mots de passes et la version Portable performante. Sur IE : rien. »


Ce qu'il regrette : « Sur Firefox, le fait que certains sites ne soient pas, mais alors vraiment pas optimisés pour le navigateur. Et non des moindres : banques, SNCF, RATP, certaines compagnies aériennes... Et je n'ai même pas essayé sur Chrome. J'ai même changé de banque il y a quelques années pour pouvoir être sûr d'accéder au maximum de fonctionnalités au travers de Firefox. Toujours sur Firefox, le fait que certaines applications ou sites Web fassent encore planter le navigateur. Sur Chrome : le manque d'extensions. »



Et moi ? Je ne suis pas un « professionnel du web », mais je vous donne quand même mon avis.

J'utilise Firefox pour ma navigation habituelle et Internet Explorer pour le suivi de mes flux RSS. Je n'ai pas trouvé de « module complémentaire » pour gérer correctement ces flux. J'ai installé "Brief 1.2". Mais je préfère la fonctionnalité de suivi des flux dans IE qui sont classés par site ou blog, alors qu'avec Brief 1.2, tous les flux sont placés par ordre chronologique sans aucune logique de site ou blog.


Dans Firefox, j'apprécie surtout la rapidité par rapport à IE, le fait de pouvoir passer rapidement avec ou sans proxy avec Proxyflag et la gestion des mots de passe et des favoris.

J'ai utilisé pendant très longtemps Internet Explorer. J'ai la version 8, mais depuis que François-Xavier m'a persuadé d'utiliser uniquement Firefox pour ma navigation, je suis de plus en plus satisfait.


Un seul regret, la mauvaise gestion des flux RSS dans Firefox.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

FXavier 19/06/2009 05:58

Bonjour Bernard.
Je confirme que les RSS sur IE semblent mieux: j'ai souvenir sur IE7, c'était naturellement géré et pratique. Sur Firefox, je n'ai rien trouvé de tel. Cela dit, dans Firefox, je clique par exemple sur ce lien RSS: http://www.rfi.fr/radiofr/podcast/Podcast_ACCEN.asp
et ça fonctionne. ça me suffit actuellment. A bientôt.