Comment les employeurs utilisent les réseaux sociaux

Publié le par Bernard Sady

Un article de Capucine Cousin publié le 14 octobre 2009 sur le site LEntreprise.com explique que « les réseaux sociaux sont devenus des viviers de recrutement et des outils de recrutement. »


En particulier, Capucine Cousin présente trois réseaux sociaux professionnels : LinkedIn, Viadeo, Xing et l’inévitable Facebook.

 

 

Il est donc important, pour les candidats, de connaître ces réseaux et ce qu’ils peuvent en espérer. En particulier, leur présence à l’étranger peut permettre de trouver des postes hors de France.

 


Voici les principaux extraits de cet article.


« LinkedIn est le réseau social professionnel le plus important : initialement en anglais, en version française depuis novembre 2008, il revendique 43 millions d'utilisateurs dans le monde, dont 11 millions en Europe.

« Zones d’implantation : Europe (a lancé ses versions espagnole et allemande), Europe du Nord. »

Mais elle précise que ce réseau, « encore peu utilisé en France, permet aux employeurs d'y diffuser des offres d'emplois. Il a même ouvert en mars 2008 des pages de profils de sociétés, qui peuvent s'y présenter. »


« Viadeo (ex-Viaduc) : plus connu des services RH français, le réseau co-fondé en 2004 par Dan Serfaty assure compte 16 millions de membres dans le monde, dont 2 millions en France.

« Zones d’implantation : France, pays francophones, Brésil, Chine (acquisition de Tianji.com), Mexique, Brésil, Inde (acquisition de Apna –Circle). »


« Xing : le réseau social allemand, créé en 2003, compte 8 million de membres.

« Zones d’implantation : Essentiellement en Allemagne, en Autriche et en Suisse, ainsi qu’en Espagne (Barcelone), en Italie (Milan) et en Turquie (Istanbul). »

« Disponible en une quinzaine de langues, dont en français, il propose notamment un système de communautés privées, souvent utilisé par les entreprises, qui peuvent y greffer leur propre interface. Et pour cibler les jeunes diplômés, il a créé le statut de "Jeune diplômé/Étudiant", qui leur permet désormais de présenter leur cursus universitaire sur un profil personnalisé. »



Venons-en maintenant à Facebook

« C’est le réseau social prédominant, le plus connu dans le monde, avec plus de 200 millions d’utilisateurs et – point intéressant pour les recruteurs – qui a les faveurs des étudiants et des jeunes diplômés.

« Il constitue un véritable vivier d'étudiants et de jeunes diplômés, faciles à contacter, car souvent membres de groupes Facebook créés par leur entreprise ou par leur ancienne école. Sa particularité : c'est un réseau social à vocation ludique, où les inscrits n'hésitent pas à diffuser des informations parfois privées. »

Cette particularité est très réelle, et il convient d’être très prudent sur ce qui est diffusé sur ce réseau, car « en fait, les entreprises l'utilisent pour mieux connaître la personnalité d'un candidat. »



Conclusion : les réseaux sociaux sont utilisés (et vont l’être de plus en plus) par les employeurs, mais surtout s’ils recherchent une perle rare. Si vous êtes jeune diplômé, il y a peu de chances que soyez contacté.

C’est quand même une voie à ne pas négliger, car on ne sait jamais, et vous pouvez être la “perle rare” pour un employeur.

Mais il ne faut surtout pas tout miser sur les réseaux sociaux, vous pourriez être déçu. Il est préférable de se diversifier et d’utiliser tous les moyens dont j’ai déjà parlé sur ce blog : candidatures spontanées, réseau personnel, sites d’offres d’emploi, etc.


Rappelez-vous surtout que la recherche d’emploi est une activité à plein temps.


Par dessus tout, ne vous découragez pas, même si sur le front de l’emploi, il n’y a pas d’amélioration criante malgré la fin de la récession.

Publié dans Nouveau job

Commenter cet article