La guerre des talents repart de plus belle…

Publié le par Bernard Sady

Avec la crise, bon nombre de pratiques du management se devaient d’être remises en question.

Les déclarations ne manquaient pas pour dire qu’il fallait profondément changer ces pratiques.

Mais quelques mois après la « fin officielle » de cette crise, c’est reparti de plus belle avec les plus mauvaises pratiques…

 

La chasse aux talents en est une… A la suite de Pfeffer et Sutton, j’avais dénoncé cette pratique en janvier, à l’occasion de mon commentaire du livre « Gardez les meilleurs ».

 

Et après s’être calmée pendant la crise, cette chasse est repartie depuis le début de cette année.

 

Le 29 janvier, Les Echos publiaient un article « La “guerre des talents” reste d’actualité ».

 

Et 01Informatique, dans son édition du 17 juin dernier présentait le livre « La gestion des talents dans l’entreprise ».

 

Ce billet intitulé « La guerre des talents est relancée » explique qu’« avec la reprise qui se dessine les entreprises se livrent de nouveau à une guerre des hauts potentiels. »

 

Avant de rechercher les talents rares pour améliorer leurs performances, les entreprises ont intérêt à revoir d’abord le système dans lequel ces talents évoluent. Car répétons-le une fois encore : « La loi des systèmes foireux est plus forte que la loi des nazes ».

 

La déroute des équipes de France et d’Italie lors de cette coupe du monde est là pour nous le rappeler…

 

Pfeffer et Sutton expliquaient que « les systèmes inefficaces sont beaucoup plus destructeurs que les individus incompétents et qu’ils peuvent transformer un génie en idiot. »

 

Après l’élimination de l’équipe de France, le quotidien populaire allemand Bild publiait un article au titre significatif « Adieu, les Blöd » en jouant sur les mots “bleus” et “blöd” qui signifie “imbécile”…

 

Des génies transformés en imbéciles, c’est ce qu’ont réussi la FFF, Domenech et son équipe…

 

Les entreprises ne sont pas à l’abri de telles déroutes… surtout avec des super “hauts potentiels”…

Publié dans Management factuel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article