Premier job (4) : faire ses preuves

Publié le par Bernard Sady

Après avoir vu la préparation de votre arrivée, votre premier jour et la découverte de votre nouvelle entreprise, abordons maintenant la phase la plus importante : faire ses preuves.

 

Rappelez-vous que vous avez 100 jours pour arriver à vous affirmer et vous intégrer. Toutes les étapes sont importantes, mais avant ce fameux seuil, rien n'est définitivement acquis, ni définitivement perdu.

                                                                                

Votre premier objectif doit être de vous intégrer dans votre nouvelle entreprise. N'hésitez pas à aller vers les autres et soyez sociable. Mais sachez rester discret. Les autres ont un a priori favorable, ne les décevez pas. C'est en jouant sur votre look, votre attitude que cette intégration se fera ou non.

 

Mais rapidement, une autre étape va arriver : vos premières missions.

 

Au bout de quelques jours, votre patron va vous confier une ou deux missions. Pour vous tester... Menez-les le mieux possible en vrai professionnel que vous êtes maintenant. N'oubliez pas de consulter vos collègues, car ils pourront vous être de précieux conseils.

Il est possible que dans les missions confiées vous ayez déjà acquis des compétences (stages). Par exemple, votre patron vous demande de revoir des consignes de sécurité et vous avez fait un stage lors duquel vous avez déjà fait ce travail. Mais attention, car chaque entreprise a sa manière de voir les choses. Si vous voulez modifier certaines choses, faites-le en douceur. Sans systématiquement faire référence à ce que vous avez fait auparavant. Il n'y a rien de plus énervant qu'une personne disant sans cesse « Chez Untel on faisait comme ça »...

Si vous n'avez pas de connaissance particulière, consultez vos collègues et allez surfer sur Internet.

Le travail en équipe est essentiel et de plus en plus courant. C'est une grande différence d'avec le monde étudiant, même si les écoles font de gros efforts sur ce point. Ne jouez pas seul, sinon, vous allez rapidement vous retrouver réellement... tout seul.

N'hésitez pas à venir voir votre patron en cas de difficultés. Il est là pour cela et il vaut mieux lui en faire part dès le départ plutôt qu'il l'apprenne trop tard.

 

Vous allez également participer à de nombreuses réunions. Lors des premières, soyez discret. Cela ne veut pas dire ne pas intervenir, mais faites-le à bon escient et sans étaler votre science. Tout le monde vous observe, mais rappelez-vous que vous ne savez rien...

 

Au bout de quelques jours, votre patron fera le point sur l'avancement de vos missions. Faites un point précis en mettant en avant vos difficultés et les solutions que vous avez mises en œuvre.

Il est possible que votre patron soit débordé, comme beaucoup de managers... Il faudra cependant insister pour le voir régulièrement et faire le point avec lui. Cela évitera les malentendus et permettra de rectifier le tir si nécessaire. Mais agissez avec doigté, il ne doit pas se sentir harcelé...

 

Après quelques semaines (deux ou trois au maximum), votre supérieur hiérarchique devrait faire un point avec vous sur votre intégration. Profitez en pour savoir où vous en êtes. Il n'est pas sûr que vous ayez une bonne idée de la manière dont vous êtes perçu. Votre responsable hiérarchique pourra vous être d'un précieux conseil... à condition d'accepter ce qu'il vous dira, même si ce n'est pas agréable.

 

Puis, ce sera l'entretien à la fin de votre période d'essai. Cela fera environ 100 jours que vous serez dans votre entreprise. Si vous avez fait tout ce qu'il fallait, vous serez définitivement intégré dans votre entreprise.

 

Bonne chance.

 

 

Publié dans Nouveau job

Commenter cet article